Gwanad / Performance musique traditionelle auvergnate

Samedi 25 nov > 20h-21h

Entrée libre

Dans le cadre de déprogrammation - 17 novembre - 3 décembre 2017

**** INSCRIVEZ-VOUS PAR MAIL : deprogrammation@gmail.com ****

GWANAD - Olimpia Nunes + Serge brezent

 

Gwanad - Concert-performance

Comment ne pas confondre tradition et authenticité ? Comment ne pas choisir entre reprendre et inventer ? Comment éviter la « folklorisation », et donc la standardisation ? Dans Gwanad, Olimpia Nunes, en duo avec le musicien Serge brezent (plus connu sous l’alias Sourdure), explore le potentiel d’invention du « traditionnel » à travers le prisme de la musique et la danse traditionnelles auvergnates. Une performance qui s’achève par un bal auquel le public sera invité à participer...

 

**********

Olimpia Nunes

Chorégraphe, danseuse, performeuse et musicienne amateur, Olimpia Nunes s’est formée au CNSMD de Paris, dans le cursus contemporain. Elle est interprète pour Joanne Leighton, Mickaël Phelippeau ou dans ses propres projets, elle collabore également avec Ambra Senatore autour d’une performance, La Vente aux enchères, ou en qualité de regard extérieur (Volmir Cordeiro, Ines...). En 2012, son projet Exploit lui vaut d’être lauréate du Concours Danse élargie, initié par Boris Charmatz. En 2013, elle crée Sérendipité, puis Perlaborer avec la complicité de Vincent Dissez dans le cadre du « Sujet à vif » au Festival d’Avignon. Avec l’association Suprabénigne, Olimpia Nunes développe depuis trois ans ans une démarche artistique propre où cohabitent danse, performance, théâtre autour des notions de langage, identité, représentation et perception.

 

 

Serge Brezent

Actif au sein de plusieurs formations aventureuses et dévouées aux expériences soniques (Kaumwald, Tanz Mein Herz, Orgue Agnès), Serge brezent développe sous le nom de Sourdure un travail sonore hybride, à la croisé des chemins entre expérimentation et musique traditionnelle. Prenant le répertoire traditionnel du Massif Central comme matière première, il combine le violon et le chant à des dispositifs électroniques. Airs à danser et chants en occitan ou en français sont digérés et fondus dans des formes personnelles et bricolées. L’objet traditionnel devient un objet expérimental et l’approximation de la mémoire un outil d’écriture. Serge brezent fait partie du collectif La Nòvia, de la compagnie Les Sciences Naturelles et du le label coopératif ASTRUC. Il a collaboré avec Thomas Bonvalet, Clémence Cognet, Alexis Degrenier, Éloïse Decazes, Laurent Gerard Guilhem Lacroux, Jacques Puech, Superparquet, Faune, Arlt…