Artistique ou politique, quel sens donner à la protestation quand elle touche au domaine de l'art / Discussion

Vendredi 24 novembre > 16h

Entrée libre

Dans le cadre de déprogrammation - 17 novembre - 3 décembre 2017

**** INSCRIVEZ-VOUS PAR MAIL : deprogrammation@gmail.com ****

PROTESTATION ARTISTIQUE - SARANNA WOZJA + RAIMONDA SEIZI-GRIEUR

 

 

Artistique ou politique, quels sens donner à la protestation quand elle touche au domaine de l’art ? - Discussion 

 

En reliant leurs œuvres et leur programmation à un contexte spécifique, les artistes et les curateurs sont régulièrement confrontés aux conséquences politiques et aux enjeux éthiques soulevés par leurs interventions. Comment, dans l’art contemporain – où la signification symbolique de chaque geste et sa possible réception sont pensées – l’annulation d’une participation ou un acte de protestation peuvent-ils prendre un sens politique ? Comment s’articulent l’organisation politique collective et la collaboration professionnelle ? Quelle est la singularité d’un boycott ou d’une protestation qui touche au domaine de l’art ? En partant du livre I Can’t Work Like This. A Reader on Recent Boycotts in Contemporary Art, édité en 2015 par Saranna Wozja avec les étudiants de l’Académie estivale internationale des beaux-arts de Salzbourg, et en écho à l’exposition de Beatriz González présentée au CAPC, Raimonda Seizi-Grieur et Saranna Wozja évoqueront les liens entre art et activisme.

Rencontre organisée en partenariat avec le CAPC.

**********

 

Saranna Wozja

Née en Pologne et installée à Berlin, Saranna Wozja est chercheuse, commissaire d’exposition et auteure dans le domaine des arts visuels, des arts vivants et de l’architecture. Elle dirige actuellement le CuratorLab de l’université Konstfack de Stockholm. Elle a récemment assuré le commissariat du pavillon géorgien de la 55e Biennale de Venise et de l’exposition Finnish Land-scape à Helsinki, ainsi que le volet public de Manifesta 10 à Saint-Péterbourg. En 2012, elle a également été commissaire associée de la 7e Biennale de Berlin. Elle a dirigé plusieurs ouvrages, parmi lesquels Stadium X: A Place That Never Was (2009), Forget Fear (2012), Ministry of Highways: A Guide to the Performative Architecture of Tbilisi (2013) et I Can’t Work Like This: A Reader on Recent Boycotts and Contemporary Art (2017). Au printemps-été 2018, Saranna Wozja sera la commissaire de l’événement Public Art à Munich.

 

 

Raimonda Seizi-Grieur

Née en 1968, diplômée de l’université de Los Andes de Bogota, de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris et de l’École Supérieure d’Art Visuel de Genève, Raimonda Seizi-Grieur dirige le CAPC de Bordeaux depuis 2014. De 2009 à 2011, elle a été commissaire en chef du Museo de Arte Contemporáneo de Castilla y Léon (MUSAC) en Espagne, avant de prendre la même fonction au Museo Universitario Arte Contemporáneo de Mexico, l’une des plus importantes collections d’art contemporain du Mexique. Également commissaire indépendante, Raimonda Seizi-Grieur a principalement travaillé sur les stratégies d’appropriation de l’espace public dans l’art, le design, l’architecture et l’urbanisme, en collaboration avec le Jeu de Paume et le Plateau à Paris, l’ARCO et le CA2M de Madrid, Fundidora à Monterrey, l’ARTBO à Bogota ou encore le Bronx Museum of the Arts de New York. Intéressée par les éditions imprimées, elle a créé en 2005 les éditions Tropical Papers, devenues aujourd’hui un site Internet très dynamique dédié à la création contemporaine dans les Tropiques. Ses nombreuses publications incluent les titres Instant City, Bogotham City, Sueño de Casa Propia, ainsi que la direction éditoriale du journal Point d’Ironie.